Présentation du serpent des blés

Serpent des blés – Pantherophis Guttatus

Le pantherophis guttatus ou serpent des blés est un serpent ratier. Il appartient à la famille des colubridés. Anciennement, son nom scientifique était Elaphe Guttata, cependant, cette vieille appelation n’est plus utilisée aujourd’hui. Son nom vernaculaire (commun) anglais est Corn snake. On l’appelle aussi « ratier rouge » ou « couleuvre à gouttelettes », car oui, il s’agit d’une couleuvre. Certains l’appellent « Gutt » pour faire plus simple, et ça se comprend !

Le Corn Snake adore les régions sèches, mais vit aussi dans les zones humides, c’est pourquoi on le retrouve aux États-Unis dans les régions présentes dans le Sud-Est du Pays. Mais aussi sur certaines îles.

C’est un serpent qui tue sa proie par constriction, c’est-à-dire en l’étouffant. Lorsqu’il mord la proie, il utilise ses crocs recourbés pour la maintenir fermement.

Le pantherophis guttatus a, dans la plupart des cas, une couleur de fond orangée. Sur son dos, vous remarquerez des selles, ce sont des taches rouges bordées de noir. Sa face ventrale est souvent un damier blanc et noir. Toutefois, la coloration du serpent des blés peut varier selon son habitat.

Il n’est pas toujours facile de distinguer le mâle de la femelle à l’œil nu. Plusieurs méthodes existent pour cela. Prenez par exemple le temps d’observer le serpent. Chez la femelle, la queue rétrécit très vite à partie du cloaque. Aussi, La femelle possède 59 à 70 paires d’écailles sous-caudales (sous la queue), tandis que le mâle en a de 70 à 80 paires.

Toutefois, ces méthodes ne sont pas efficaces à 100 %. Pour déterminer avec certitude le sexe de votre serpent, faites une radiographie ainsi qu’un échantillon sanguin.

Taille du pantherophis guttatus

La taille d’un serpent des blés adulte est de 80 centimètres à 1,25 mètre en moyenne, selon les spécimens. Les mâles sont plus grands que les femelles. Les spécimens les plus grands peuvent mesurer jusqu’à 1.50 m. Le plus grand serpent des blés jamais enregistré avait une taille de 1.83 m.

Poids du serpent des blés

Le poids moyen d’un serpent des blés adulte est de 500 à 600 grammes. Cela peut varier selon le type de nourriture qui lui est donnée et la fréquence à laquelle il est nourrit. Une inactivité prolongée chez le serpent peut conduire à un surpoids.

Espérance de vie et tempérament du serpent des blés

La durée de vie moyenne du pantherophis guttatus est de 15 ans. Il peut vivre une trentaine d’années s’il est bien entretenu. Le record de longévité enregistré est de 32 ans et 3 mois. En milieu naturel, sa longévité oscille entre 6 et 8 ans.

Doté d’un caractère calme, le serpent des blés peut être élevé par les débutants avec plus de facilité. Il ne mord pratiquement jamais, à moins qu’il soit dans une phase de stress extrême. Il existe des périodes durant lesquelles il est conseillé d’éviter les approches. Il s’agit de la période de mue, de la période de digestion et de la période de ponte chez les femelles.

Le caractère du serpent ne dépend pas de son sexe ou de sa mutation. Les conditions de maintien peuvent, elles, avoir un réel impact sur le tempérament du serpent. Et il en va de même pour tous les serpents, tel que le Python Regius

Nourriture pour un pantherophis guttatus

Lorsque vous avez un serpent des blés en captivité, son alimentation est l’un des éléments les plus complexes. Il en va de la sécurité et du bien-être de votre animal.

D’abord, il faut tenir compte d’une fréquence de nourrissage variant selon le poids du reptile (les termes suivants font références à différents « types » de souris) :

  • 4 à 15 grammes : un rosé de 2 à 3 grammes tous les 4 jours ;
  • 16 à 23 grammes : un rosé de de 3 à 4 grammes tous les 4 ou 5 jours ;
  • 24 à 30 grammes : un petit blanchon de 5 à 7 grammes tous les 5 à 6 jours ;
  • 31 à 50 grammes : un blanchon de 7 à 9 grammes tous les 5 à 6 jours ;
  • 51 à 90 grammes : une sauteuse de 9 à 12 grammes tous les 6 à  7 jours ;
  • 91 à 170 grammes : une jeune souris de 13 à 20 grammes tous les 7 jours ;
  • 171 à 300 grammes : une souris adulte de 20 à 30 grammes tous les 7 à 10 jours ;
  • 300 grammes et plus : une souris adulte de 25 grammes et plus tous les 10 à 14 jours.
repas serpent des blés
Les différents types de souris pour un pantherophis guttatus

Si vous avez une femelle gestante de 300 grammes et plus, vous pouvez lui proposer une souris adulte de 25 grammes et plus tous les 5 à 11 jours.

Il n’est pas rare que certains serpents ne veuillent pas manger pendant un mois. Surtout durant la période hivernale. Ne vous alarmez pas tant que ce n’est pas plus long.

Caractéristiques des proies

Lorsque le pantherophis guttatus est en captivité, il est préférable de lui proposer des proies congelées (dégelée avant d’être proposée au serpent évidemment). Elles sont moins dangereuses pour le serpent. En effet, si la proie fournie à votre reptile est vivante, il va certainement se défendre en mordant ou en griffant, ce qui peut provoquer de graves blessures. L’autre avantage avec les souris congelées est qu’elles sont faciles à stocker. De plus, vous n’avez pas besoin de faire un élevage de souris si vous avez plusieurs reptiles à nourrir.

La taille de la proie ne doit pas dépasser celle du milieu du corps du pantherophis guttatus. Le cas échéant, le serpent peut régurgiter ce qu’il a avalé. S’il régurgite, attendez 10 à 15 jours avant de lui proposer un autre repas. La proie doit être plus petite cette fois-ci.

Si vous remarquez que la proie ne se voit plus dans le corps du serpent lorsqu’elle est avalée cela veut dire qu’il est temps de changer de taille de proie. Évitez aussi de proposer deux petites proies, une proie plus grosse fera l’affaire. En effet, avec deux proies, la digestion est plus harassante pour le serpent.

Malgré l’appétit solide du pantherophis guttatus, évitez de le suralimenter. Lorsqu’il est en surpoids, il est exposé à divers troubles. Ces derniers peuvent aller de la constipation aux problèmes cardiaques ou de foie. Un serpent des blés trop gros peut voir sa fertilité baissée considérablement. La femelle en surpoids peut être sujette à la rétention d’œufs.

Terrarium serpent des blés : Comment choisir

Le choix du terrarium de votre serpent des blés est une étape extrêmement importante pour son bien-être. Si vous êtes novice, ou même expérimenté, voici quelques bonnes informations qui vous seront très utiles ors du choix de ses différents vivariums.

Petit rappel : UN Serpent = UN terrarium. N’en mettez pas plusieurs dans le même terrarium.

Dimension Terrarium pantherophis guttatus

Les dimensions du terrarium du pantherophis guttatus varieront souvent en fonction de l’âge du serpent. Pour un spécimen nouveau-né, une boîte (box) de 20x15x20 cm avec des aérations fera l’affaire. Même si ça paraît petit, soyez sûrs que c’est bien adapté pour vos mini Gutt!

A savoir : Je vous mets les liens des articles adaptés juste en dessous de la section!

Vous aurez ensuite à augmenter les dimensions au fur et à mesure que l’animal grandira :

Pour un serpent des blés juvénile, les dimensions du terrarium seront d’environs 45x45x45 (ou plus). Vous pouvez également directement le placer dans un Terrarium bien plus grand qu’il gardera à l’âge adulte, point que l’on aborde tout de suite.

Pour un guttatus adulte, l’espace de vie doit mesurer au minimum 80x50x50 cm. Plus il y aura d’espace, mieux c’est : le serpent pourra s’étirer et bouger avec aisance, et éviter les problèmes de santé dont le surpoids. L’idéal est donc un Terrarium de dimension 120x60x60 cm.

Le bois est une très bonne alternative au verre et au PVC qui sont très chers. Mais n’oubliez pas de le vernir pour que l’isolation soit bonne, et éviter le pourrissage.

Voici les liens 😉

Cachettes et aménagement

A l’intérieur du terrarium, il faudra placer une cachette de chaque côté : Une côté point chaud, et une coté point froid.

Vous devriez également mettre un petit « bol » d’eau dans lequel votre serpent pourra boire et se baigner pour se débarrasser de sa mue restante. Il faudra le changer tous les 2 jours. De plus, cela rendra le taux d’humidité plus adapté à l’environnement nécessaire au serpent des blés.

Enfin, vous pouvez rajouter de la décoration, tant que ce n’est pas toxique pour votre couleuvre (plantes…).

Voici une sélection de bons produits adaptés:

Substrat pour un serpent des blés

Le substrat compose le sol du terra de votre serpent des blés, il doit être neutre et absorbant. Le nettoyage sera alors plus facile. De plus, le sol ne produira pas de poussière pouvant irriter les poumons du reptile.

A savoir : Je vous mets les liens des articles adaptés juste en dessous de la section!

Il est alors possible d’utiliser le chanvre. Il n’est pas poussiéreux et son rapport qualité/prix est excellent. Il ne représente aucun danger pour le serpent s’il en absorbe, car il se digère facilement. Mou, votre reptile peut s’y enterrer pour jouer.

Le lin possède également toutes ces qualité, et n’est absolument pas dangereux, mais un peu plus difficile à trouver en commerce.

L’utilisation de Sopalin est une très bonne alternative aux substrats plus « naturels » pour le pantherophis guttatus. De plus, vous n’aurez pas de mal à voir ce qu’il se passe dans votre terrarium, notamment lors du nourrissage. Veillez à prendre une bonne épaisseur ceci dit.

substrat pantherophis guttatus
Un Serpent des blés sur son Substrat

L’utilisation des copeaux de hêtre est également possible. Toutefois, si vous décidez de l’employer dans le terra de votre serpent, prenez vos dispositions pour faciliter le nettoyage, et choisissez des copeaux fins. Il n’est pas bien absorbant.

Voici des substrat adaptés :

Chaleur, Hygrométrie et éclairage pour un serpent des blés

Tous ces facteurs vont fortement impacter le bien-être de votre serpent, mais plus concrètement, sa survie. Si les éléments de son environnement de base ne sont pas là, il ne pourra alors pas s’adapter cette situation.
Je vous demande alors de vraiment suivre ces conseils à la lettre pour leur bien !

Quelle température pour un pantherophis guttatus ?

Pendant la journée, le point chaud doit offrir une température qui oscille entre 28 et 30°C. La température du point froid doit varier entre 25°C. Pendant la nuit, le point chaud doit être à une température de 22 à 23°C et le point froid, entre 19 et 21°C.

La régulation de la température est faite grâce à un thermostat. Il est réellement indispensable à la bonne régulation de la chaleur au sein du Terrarium, et selon le moment (jour/nuit).

A savoir : Je vous mets les liens des articles adaptés juste en dessous de la section!

Comme tous les autres serpents, le pantherophis guttatus est ectotherme. Il ne produit pas de chaleur. Il est aussi poïkilotherme, c’est-à-dire que sa température interne dépend de son milieu d’habitat.

Dans son terra, il faudra alors lui apporter un point froid et un point chaud. Il pourra choisir l’environnement qui répond à ses besoins du jour ou de la nuit. Pour obtenir un point chaud, vous pouvez vous servir d’un tapis chauffant, d’une ampoule chauffante, ou de toute autre source de chaleur. L’élément est placé à une extrémité du terra.

Voici les différents moyens de chauffage et le meilleur thermostat:

Des UV pour le pantherophis guttatus ?

L’éclairage n’est pas nécessaire dans le terra du serpent des blés s’il est installé dans une pièce avec assez de lumières. Si vous tenez à installer un système d’éclairage dans l’environnement de votre serpent, évitez les lumières UV. Il n’en a pas besoinpour son plein développement.

Une simple ampoule qui reprend le spectre de la lumière naturelle du jour sera amplement suffisante. Il ne sera pas non plus nécessaire d’installer une lumière UVB dans le terrarium de votre serpent.

Hygrométrie pour un serpent des blés (Humidité)

Dans le terrarium de cette couleuvre, l’hygrométrie peut être moyenne (50 %). Vous pouvez mettre un grand bac à eau dans le terra. Le serpent pourra y plonger pour se détendre ou pour faciliter la mue lorsque l’atmosphère est sèche.

Pour déterminer le taux d’hygrométrie dans le terrarium, c’est-à-dire le taux d’humidité, équipez-vous d’un hygromètre.

Hibernation du Serpent des blés

Le Pantherophis Guttatus doit être bien nourri durant l’été afin de mettre en place son hivernation.

Dès le début du mois de novembre, il faudra arrêter de les nourrir, car un serpent avec un ventre plein est voué à une mort certaine lorsqu’il est refroidi.
Une fois son ventre vide, vous commencerez les prémices de l’hibernation:

La température dans le terrarium doit être baissée progressivement sur une semaine, jusqu’aux environs de 14 à 17°C. Vous pouvez réduire graduellement la température de 1 ou 2° tous les jours par exemple. (Voire plus si nécessaire, mais petit à petit)

Les serpents doivent être dérangés le moins possible. Vous pouvez contrôler le terra une fois par semaine maximum pour vous assurer que tout se passe bien.

L’hibernation dure deux mois. Le réveil peut commencer mi-février. Le procédé ici demeure le même à la différence qu’il se fera à l’inverse. C’est-à-dire que vous monterez la température petit à petit, pas de manière trop brusque.

Les serpents des blés doivent être nourris à leur sortie de l’hibernation. Évitez les proies trop grosses. Ils ont encore l’estomac vide, une proie trop grande pourrait détériorer le bon fonctionnement de leur organisme

Accouplement et Incubation du Pantherophis Guttatus

Avant toute chose, sachez que le Pantherophis Guttatus pond environ 20 oeufs, demandez-vous si vous pourrez vous en occuper. Si ce n’est pas le cas, trouvez à qui donner ceux qui sont « en trop » avant l’accouplement, ou ne les faites pas accoupler du tout.

Accouplement du serpent des blés

La reproduction du serpent des blés n’est pas très complexe, mais elle demande le respect des bonnes méthodes.

Pour commencer, vous avez besoin d’un couple mature. Il vous faut ainsi un mâle et une femelle de 60 à 80 cm. Cette dernière doit avoir plus de 2 ans idéalement, et penser plus de 300 grammes.

La reproduction après l’hivernation est recommandée pour améliorer le résultat des accouplements, mais non obligatoire.
Nourrissez les pendant deux semaines après l’hibernation avant d’introduire le mâle dans le terra de la femelle.

Il est possible qu’ils ne s’intéressent pas l’un à l’autre. Ne paniquez pas ! Ressortez le mâle et attendez que la femelle mue avant de les remettre ensemble. Laissez les ensembles dans le terra pendant deux semaines avant de les séparer pour de bon.

Pour préparer la femelle à la ponte, elle doit être nourrie abondamment durant la gestation. Le stock de nourriture lui permet de nourrir également les œufs. La gestation dure deux mois. À la fin du premier mois, habituez votre serpent à la présence d’une boîte de ponte.

La boîte de ponte doit être remplie de vermiculite, et percée sur les côtés pour permettre à l’air de circuler (sans que ça tombe). Elle doit être suffisamment grande pour accueillir la femelle. Si elle hésite à s’approcher de la boîte, rendez la plus accessible.

Surveillez de près la femelle, car avant la ponte, elle fera une mue. Cette dernière aura lieu 7 à 20 jours avant la date de la ponte. Une fois la ponte effectuée, il ne vous restera qu’à les faire incuber.

Incubation des Œufs du serpent des blés

L’incubation des œufs d’un serpent des blés nécessite de suivre quelques règles pas forcément difficiles, mais indispensable à leur survie.

Quel incubateur choisir pour un pantherophis guttatus ?

Pour incuber les œufs de serpent des blés, il vous suffit de les transférer dans un incubateur 24 heures après la ponte. Assurez-vous de ne pas les retourner durant la manipulation. L’embryon risque de se noyer.

Pour ce faire, dès la ponte, faites un petit point sur l’œuf avec un marqueur TRES délicatement, afin de savoir dans quel sens il était à l’origine.

Normalement, la femelle a pondu dans une boîte de ponte remplie de vermiculite humide que vous pourrez directement mettre dans l’incubateur. Vous devrez tout d’abord remplir de vermiculite humide un petit bac (généralement fourni avec l’incubateur) dans lequel vous mettrez les œufs à moitié recouverts. Puis, vous mettrez ce ou ces petits bacs dans l’incubateur.

Ce dernier doit avoir un thermostat pour le réglage de la température lors de l’incubation, ce que nous allons aborder ci-dessous.

Voici ceux que je trouve les plus efficaces, et le matériel nécessaire :

La température d’incubation

La température idéale pour le bon développement des œufs d’un serpent des blés est 28 à 29°C. Le pourcentage d’humidité dans l’incubateur doit être de 85 à 90 %. Pour avoir une bonne humidité, vous pouvez simplement vaporiser de l’eau sur la vermiculite lorsqu’il le faut. Évitez le contact des œufs avec l’eau directement. L’incubation dure généralement deux mois. Si vous prenez bien soin des œufs, ils écloront convenablement.

Vous devrez observer régulièrement la température et le taux d’humidité, ainsi que l’état des œufs. S’ils commencent à se « dégonfler » c’est un signe qu’il faut augmenter l’humidité tout de suite !

Pour augmenter le taux d’humidité / d’hygrométrie, il faudra rajouter de l’eau dans les bacs à eau conçus spécialement dans l’incubateur, et laisser circuler moins d’air. S’il n’y en a pas, mettez un petit bac avec de l’eau ou des éponges imbibées sur le fond de l’incubateur. Aidez-vous de l’hygromètre pour voir si c’est assez élevé.

Il faudra également faire la différence entre un œuf sain et un œuf pourri durant la période d’incubation. Lorsqu’il est sain, l’œuf est blanc et gonflé. Par contre un œuf jaunâtre et raplati à certains endroits est mort.

S’occuper des Bébés serpents des blés

Tous les œufs n’éclosent pas forcément au même moment. Certains peuvent prendre quelques heures de retard. Lorsque l’éclosion commence, vous observerez des fêlures sur la coquille. Le bébé serpent des blés va ensuite sortir sa tête délicatement. Très souvent le bébé peut rester dans cette position pendant quelques heures.

Il est déconseillé de le retirer de l’œuf, car il est toujours relié à son sac vitellus. S’il reste dans cette position pendant plus de 36 heures, vous pouvez l’aider. Vous devez simplement élargir l’ouverture.

Lorsque tous les œufs ont éclos, vous pouvez maintenant mettre chaque petit dans une petite boite individuelle. Dotez la boîte d’un substrat comme du sopalin qui est très recommandé (bonne épaisseur) ainsi que d’un bac d’eau.

À la naissance, il est inutile et fortement déconseillé de nourrir directement les petits. Il faudra attendre la première mue pour leur présenter leur première proie. Présentez-leur une petite proie vivante et remuante. Ils attaqueront instinctivement ce qui remue près d’eux.

N’oubliez pas de noter la date d’éclosion des œufs. Si des bébés serpents des blés naissent avec de sérieuses malformations, l’euthanasie demeure une option pour éviter qu’ils souffrent durant leur développement.

H2- Ou acheter un serpent des blés

L’achat des serpents des blés peut se faire sur les plateformes de vente en ligne dédiées à la cause. Il en existe plusieurs sur la toile. Généralement, elles fournissent des détails sur les serpents disponibles à travers une fiche détaillée pour chaque animal. Vous commandez en ligne et vous êtes livré.

Vous avez aussi la possibilité de vous rapprocher d’une animalerie.

Toutefois, pour faire un choix plus sûr, il est préférable de faire confiance aux éleveurs passionnés. Ils pourront vous proposer de belles souches de mutation. Ils proposent aussi des combos particuliers qui vous intéresseront certainement.

Ils sont aussi disponibles pour répondre à toutes vos questions sur les spécimens qu’ils proposent. Vous serez alors en mesure d’évaluer leur implication, les conditions de maintien des reptiles ainsi que leurs reproductions.

N’hésitez pas à vous rendre dans leur cadre d’élevage pour visiter les installations. Lorsque vous achetez votre serpent des blés auprès d’un éleveur, vous pouvez toujours le contacter si vous rencontrez des problèmes. De plus, un bon éleveur fournit toujours un certificat de session.

Quant au prix d’un serpent des blés, il varie selon plusieurs éléments. Ce sont principalement le type de gêne, l’âge et le type de vendeur auprès duquel vous vous fournissez. Il peut alors arriver de trouver un spécimen à 30 euros ou à 100 euros. Certains spécimens peuvent même être vendus à plus de 4 000 euros.

Le serpent des blés est l’un des reptiles les plus élevés en captivité. Les débutants peuvent facilement en avoir et en prendre soin. Sa longévité en captivité peut atteindre 15 ou 20 ans. Il est alors conseillé de ne pas en acheter si vous ne vous sentez pas dans la capacité de l’entretenir aussi longtemps.

Note :
[Total: 1 Average: 5]

Dany

Passionné par les reptiles, je passe mon temps à chercher un maximum d'infos et de bons plans sur les terrariums et leurs habitants afin de les partager avec vous !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *