Avant toute chose, voici un schéma simple d’un enclos extérieur type pour une tortue de terre (type tortue d’Hermann).

Enclos extérieur pour tortue de terre modèle

La tortue d’Hermann est un reptile sauvage, de même que la tortue graeca, ou toute autre tortue de terre. Il est donc primordial de lui préparer un enclos sur mesure afin de respecter son environnement originel. En l’occurrence, la tortue d’Hermann provient du pourtour de la mer Méditerranée, dans le Sud est de l’Europe et donc dans des régions relativement chaudes comparé au nord.

La tortue terrestre nécessite donc un enclos extérieur assez vaste d’au minimum 3×3 mètres idéalement, car elle aime gambader. Si vous avez un jardin, c’est parfait. Si toutefois vous avez un grand balcon où une cour, vous pouvez tout de même y installer un enclos.

En effet, il est primordial que votre tortue vive en extérieur, à moins qu’elle ne soit encore juvénile (moins de 3 mois) auquel cas elle peut rester en terrarium ou enclos intérieur.

Voyons à présent quels sont les points à voir absolument pour une bonne construction de l’enclos de votre tortue d’Hermann.

Construire un enclos pour tortue d’Hermann en 9 étapes

Planifier la construction d’un enclos pour tortue de terre sécurisé pour votre ou vos tortues peut être un véritable défi pour les nouveaux éleveurs. Nous avons dressé une liste des critères et conseils à prendre en compte pour l’aménager sans se ménager !

Dans ce guide complet, nous allons voir les 10 points les plus importants pour un enclos de qualité qui saura plaire à vos animaux.

L’emplacement de votre enclos pour tortue de terre

L’emplacement de l’enclos de votre tortue terrestre joue un rôle important à son bien être. Il faut que l’habitat soit situé dans la zone la plus ensoleillée de votre jardin ou terrasse afin que le soleil puisse inonder la zone. Généralement, c’est au Sud-Ouest, mais à vous de déterminer la zone idéale.


Votre tortue aime la chaleur, et a besoin des rayons UVB prodigués par le soleil pour son bon développement. Évitez donc de placer l’enclos proches d’obstacles susceptibles de créer une zone d’ombre ou d’obstruer les rayons du soleil d’une quelconque manière. Pour autant, essayez de protéger du vent l’enclos, un coup de froid est vite arrivé.

L’exposition plein sud est la meilleure pour recevoir un maximum de soleil 

Enfin, si vous pouvez également l’éloigner de la vue du public, c’est mieux, car les vols de tortues arrivent malheureusement.

Les dimensions de l’enclos

Le meilleur conseil que l’on puisse donner : le plus grand possible. Cet enclos, c’est la maison de votre tortue. Qui ne préférerait pas un 150m² à un studio de 20m².

Les tortues ont besoin d’espace car elles aiment marcher et se balader, le jardin peut facilement être aménagé pour les accueillir. Comptez donc des dimensions de 2 mètres x 2 mètres au minimum pour l’enclos d’une tortue d’Hermann adulte seule.

Pour 2 tortues, partez plutôt sur un enclos de 3m x 4m ou plus. Enfin, si vous avez des tortues juvéniles ou jeunes, vous pouvez commencer avec 1 mètre par 2 mètres minimum et agrandir l’enclos au fur et à mesure de leur croissance.

Comment aménager mon enclos pour tortue de terre ?

Nous allons nous attarder plus longuement sur ce qui doit être présent dans l’enclos de votre tortue de terre, mais voici l’idée globale.

Il va falloir mettre en place : 

  • Des zones pour se prélasser au soleil.
  • Des zones à l’ombre, donc des arbustes généreux.
  • Un abri pour dormir au chaud, et pour hiberner si nécessaire.
  • Une zone d’eau pour boire.
  • Une clôture tout autour de votre enclos pour éviter la fuite de votre tortue.
  • Un relief irrégulier tout au long de cette clôture, mais pas seulement, comprenant :
    • Des bosses et des pentes (avec le substrat) pour mieux cibler le soleil.
    • Des zones avec plus d’herbes et de plantations.
    • Des pierres qui lui permettront de faire ses griffes et qui prendront la chaleur.

Cela aidera notamment votre tortue à se remettre sur pied si elle se retourne.

La clôture de l’enclos pour tortue terrestre

Mettre une clôture autour de l’enclos de votre tortue est obligatoire si vous ne voulez pas qu’elle prenne la fuite. Il vous faudra donc planter une clôture en bois de plus 30 centimètres de hauteur, ainsi qu’un grillage à 20 ou 30 centimètres de profondeur autour de l’enclos.

Aussi heureuse qu’elle puisse être, la tortue d’Hermann est une aventurière qui adore les petites ou grandes escapades. Elle n’hésitera donc pas un instant à s’en aller vers de plus verts pâturages. Ne sous-estimez pas la capacité à creuser et à grimper de votre tortue de terre, vous seriez choqué.

Personnellement, je vous recommande cette clôture en bois qui fait 40 centimètres de haut, et ce grillage à poule pour l’enterrer autour de votre enclos (ne l’utilisez pas comme clôture à la surface).

Le sol à l’intérieur de l’enclos (substrat)

Si vous avez un jardin, le sol de ce dernier fera très bien l’affaire. Si ce n’est pas le cas (terrasse, balcon, cour) je vous recommande comme substrat ou “sol” de la terre sombre qui permet de cultiver des plantes, et d’absorber la chaleur du soleil.

Comme vous l’avez vu sur le schéma tout en haut de ce guide, l’enclos doit être constitué de zones avec et sans herbes, ainsi que d’autres avec des arbustes. Il vous faut donc faire pousser (ou planter) l’herbe et les arbustes dans l’enclos de votre tortue de terre.

La terre de bruyère, le terreau universel ou le terreau en fibre de coco font très bien l’affaire.

Choisir un abri pour l’enclos d’une tortue de terre

Pour réaliser l’abri d’une tortue de terre ou sa “cachette”, vous avez plusieurs solutions. Cela permettra à vos tortues de se protéger du froid ou du soleil, et d’hiberner l’hiver.

  • Faire une grotte à avec des pierres et la recouvrir de terre. L’intérieur devra être rempli de foin ou de feuilles sèches imputrescibles comme celles du chêne, hêtre, érable ou platane.
  • Utiliser un regard de visite en béton avec toit retirable, et le recouvrir de terre. Vous pouvez en trouver facilement dans des magasins de bricolage, et agrandir l’entrée pour éviter d’abîmer la carapace de votre tortue. Pour l’intérieur, vous pouvez également utiliser du foin et des feuilles mortes qui ne pourrissent pas.
  • Utiliser un enclos tout fait acheté en ligne (bois, plastique, ou autre). Encore une fois, vous pouvez le recouvrir de terre, et garnir l’intérieur des mêmes végétaux secs. C’est une solution idéale si vous n’êtes pas trop bricoleur. Vous pouvez toutefois agrandir l’entrée facilement si elle est trop petite pour vos tortues.

Voici quelques abris qui font très bien l’affaire :

Pour en savoir plus sur les abris et l’hibernation, consultez mon guide sur le sujet.

La nourriture pour votre tortue terrestre

Comme vous l’avez vu sur le schéma de l’enclos, il est recommandé de semer directement des plantes et végétaux comestibles de base qui lui permettront de manger lorsque nécessaire. Si vous plantez les plantes citées au dessus au début du printemps, vous les verrez pousser rapidement, et votre tortue s’en nourrira tout aussi rapidement.

Voici une liste non exhaustive : mâche, liseron, navet, radis, althéa, pissenlits, plantains, trèfles, pensées, pâquerettes, capucines, chénopodes, amarantes, luzernes, vesces, sédums, et pieds de campanules.

Vous pouvez en plus de cela nourrir vos tortues avec d’autres végétaux, fruits, légumes ou mélanges achetés en ligne comme ceux-ci dont mes tortues raffolent:

Le point d’eau dans l’enclos de votre tortue

Pour le bien de votre tortue de terre, il est nécessaire de placer un point d’eau dans son enclos. Celui-ci doit être assez grand et profond pour que votre tortue puisse s’y baigner mais pas au point qu’elle puisse s’immerger complètement car elle pourrait se noyer.

Pour ce qui est de l’hygiène, il est recommandé d’utiliser un bac ou une coupelle d’eau accessible, et de changer l’eau régulièrement pour éviter le développement de bactéries.

Les arbustes et zones d’ombre dans l’enclos

En période de fortes chaleurs, les tortues aiment se mettre à l’ombre derrière des arbustes et petits buissons dans leur enclos. Le thym, le romarin, la lavande, ou encore les fraisiers ne sont pas toxiques, et font très bien l’affaire. En plus, vous pouvez les utiliser en cuisine, pour la décoration, et pour leur parfum ! 

Protéger sa tortue d’hermann contre les prédateurs

Les tortues juvéniles et celles dont le plastron et la carapace ne sont pas assez solides craignent les prédateurs (oiseaux, rongeurs, poules et animaux domestiques). Il faut donc absolument couvrir leur enclos avec un grillage.

Je vous recommande un grillage qui s’enlève facilement pour accéder à l’enclos facilement. En voici quelques uns qui fonctionnent très bien :

Tortue de terre juvénile : enclos ou terrarium ?

De manière générale, l’enclos est toujours à privilégier car il reproduit au mieux son environnement naturel. Cependant, durant les premiers mois ou la première année de vie de votre tortue, vous pouvez la placer dans un terrarium ou un enclos d’intérieur. Vous pourrez ainsi vous assurer de sa sécurité, car elle est assez fragile lorsque juvénile.

Vous pouvez aussi la garder à l’intérieur si elle n’a pas pu hiberner, ou qu’elle s’est réveillée, mais que les températures extérieures sont trop faibles.

Enfin, vous pouvez également la garder en terrarium temporairement si elle est malade, ou que vous n’avez pas terminé de construire l’enclos. Si jamais c’est le cas, voici le meilleur enclos d’intérieur à mes yeux, j’ai même écrit mon retour d’expérience dessus :

Maison à tortues en bois - Grande cage à tortues - habitat - Enclos intérieur pour petits animaux, terrarium pour reptiles et amphibiens - Sécurité - Protection contre le vent et la pluie
  • Dimensions totales : environ 97 cm x 57 cm x 33 cm (L x P x...
  • Matériau de qualité supérieure - La maison de tortue est...
  • Facile à nettoyer - Le fond est entièrement fermé, de...

Modèles d’enclos pour tortue terrestre à construire

Conclusion

Vous l’avez compris, accueillir une tortue de terre comme la tortue d’hermann ou la tortue grecque dans un enclos demande quelques aménagements. Entre les dimensions, les plantations, l’abri (la cabane) et les cachettes, il faut bien s’organiser, et mettre la main à la patte. Cependant, rien de bien compliqué au final.

Pour ce qui est de l’hibernation, et des autres guides pour les tortues d’hermann, vous pouvez les retrouver dans la section tortue terrestre de Mon-Terrarium. Et si vous avez des questions sur cet article, posez lés en commentaire, j’y réponds toujours !


Dany

Passionné par les reptiles, je passe mon temps à chercher un maximum d'infos et de bons plans sur les terrariums et leurs habitants afin de les partager avec vous !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.